fbpx

Les morts de Ngarbuh

Spread the love

Le procès des militaires impliqué dans le massacre de Ngarbuh va s’ouvrir le 17 décembre 2020au tribunal militaire de Yaoundé


Il s’agit de trois militaires dont deux soldats de rang et un sergent, tenus responsable du drame au cours duquel dix enfants et trois femmes ont été tués à Ngarbuh, un petit village dans le Nord-ouest du pays.


Après avoir défendu l’hypothèse d’un incendie, le gouvernement après enquête a reconnu les faits en avril. En juin, le porte-parole du ministre de la défense révèle que les dit militaires ont été inculpés « d’assassinats », « de violation de consigne »,et « destruction et incendie ».
Selon certaines sources ,la 18 civils impliqués dans ce drame aux côtés des militaires sont toujours en cavale

Copyright © All rights Jean Pierre Samedjeu CoverNews by AF themes.
×
LIVE OFFLINE
track image
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :