fbpx

À quoi joue Bertolt ?

Spread the love
(C) facebook

Je préfère commencer par dire ce que quelqu’un d’autre a dit, il y’a quelques décennies‼️

« Si les abeilles et les fourmis sont des idiots individuels et des génies collectifs, l’homme est un génie individuel et un idiot collectif.”
François De La Rochefoucauld

Voici qu’un historien du présent, un acteur de ce métier que nous désignons régulièrement Journalisme, qui se rend compte après pratiquement trois années, de l’effectivité de la vacance du pouvoir exécutif au Cameroun.

De façon linéaire il est impossible de ne pas être remonté par ce genre de post qui en réalité, laisse transparaître une souffrance boulimique, liée à ce personnage dorénavant classé dans le rang des tristements célébrés.

Dans ce post hameçon, il faut tout voire sauf une volonté manifeste de luire les camerounais ‼️

Il s’agit purement d’un revirement de situation:
Au vu de ce que j’appellerai évolution graduelle de la légitimation du contre pouvoir.

Je commence par définir ce métier qui lui sert de masque ‼️

Basé sur trois piliers ( collecte, traitement et diffusion de l’information), ce métier s’impose en tant que science par son caractère actuel‼️

Que vous soyez pasteur, activiste ou politicien, vous vous en référerez toujours aux journalistes pour avoir l’actualité ‼️

L’actualité c’est ce qui est, ce qui se dit, ce qui définit l’état actuel d’information en relation avec un pays.

👉🏾 Puisque nous voulons vite et surtout bien comprendre, voici un exemple ‼️

En 2020, alors qu’il prend la parole en direct sur facebook, un activiste ( Kamoua Lapanthere)
Fait une déclaration qui choquera tout le monde (sauf notre journaliste) bien au contraire il entreprendra dès cette publication, plusieurs séries de posts avec en tête d’affiche PAUL BIYA.
Dans cette volonté inouïe de ressusciter Un être physiquement absent et politiquement mort, le constat froid que nous pouvons faire est que, ce journaliste est devenue un soutien du gouvernement en place, en ce qu’il empêchait de faire la lumière sur la vacance du pouvoir évoquée par le président élu et une grande majorité camerounaise.

Je parlais tout à l’heure de Hameçon ‼️
Pour décrire son revirement fort amusant mais tout de même intéressant.

Alors il faut pour comprendre ceci, savoir quelques préalables: j’appelle cela, l’évolution graduelle de la légitimation du contre pouvoir.

Dans un État le système politique agit généralement de trois manière vis-à-vis des dissidents ou des opposants crédibles:

  • prendre les opposants pour des amateurs

Au Cameroun ils vous souviendra que beaucoup disaient du président élu qu’il n’a aucune expérience, qu’il est un porc de l’ouest etc

  • prendre les opposants pour des incompétents
    Au Cameroun on entendait dire du président national du MRC qu’il était un voleur (14 milliard) puis, pedosatanaiste etc

Cette phrase sera longue ‼️
Vive les virgules 😂

  • L’évidence: Arrivé à terme, même lors d’une victoire volée, et défendue par, l’usage extrêmement « abusif » de la force de coercition, du gouvernement contre le MRC, il apparaît clairement que celui-là qu’on insultait, sous-estimait, devient le leader évident ‼️

Vous voyez donc que tout commence par l’insulte puis, le mépris, la sous-estimation et enfin, la constatation de l’évidence.
Les posts de Berthold n’ont rien d’anodin: il suive le même schéma d’ores et déjà dit:

1- Insulte. 2- Mépris 3- Évidence

Vous vous demandez certainement à quelle étape en sommes nous❓
Et bien je dis la troisième‼️

La victoire définitive du Pr Maurice Kamto est une évidence aujourd’hui quand on voit le nombre de camerounais derrière son projet politique‼️

Je rappelle ici que, les journalistes du Cameroun et certains vivants en diaspora n’ont pas encore coupé le cordon ombilical avec la très sainte source corruptrice machine de dénigrement. Cette dernière financée a gros coup par des ministres rivaux qui, par médias interposés se livrent une guerre cruelle, passant par les lingerie de leur femmes aux innombrables détournements de fonds.

Partant de ce qui précède, vous verrez des soutiens du régime Biya se surprendre à soutenir l’évidence qu’est le président élu.
En réalité il n’en est rien, puisqu’ils restent des mercenaires, des créatures du régime Biya ouverte à tout ce qui rapporte de l’argent.

Le président élu représente à leur yeux, une ouverture, à laquelle ils ne sont ni préparés ni conçu pour. Alors les plus malins se penchent déjà vers un autre système à parasiter usant de la ruse de la fourberie et surtout de la manipulation.

La question de la vacance du pouvoir est bouclée et notre intérêt actuel est d’élire le président Maurice Kamto à la tête du Cameroun.
( c’est ça l’actualité‼️‼️)

Jean Pierre Samedjeu
✅🟥🟨

Listen to this article
Listen to
this article
Text to speech by Listencat
Text to speech
by Listencat
Copyright © All rights Jean Pierre Samedjeu CoverNews by AF themes.
×
LIVE OFFLINE
track image
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :