fbpx
Opinion

Spread the love

Exhortation fédéraliste

Chapitre X

Le Sens du Combat pour la Libération du Cameroun, Mobilisation par tous, Sacrifices de tous.

Je commencerai cette Exhortation en déclarant ceci:

La représentation nationale au sein d’un parti politique n’est pas seulement avoir des cadres originaires de toutes les Régions au sommet. C’est aussi avoir une assise dans toutes les communes du pays.

Nous avons eu à constater certains comportements étranges dans la Résistance.
C’est plus palpable chez les cadres.

Plusieurs compatriotes et amis politiques qui désormais croisent les bras et attendent un budget pour implanter le parti ou installer les Unités sur le territoire national ou dans leur lieu de résidence ou commune d’origine.

Nous devons faire ⚠attention ⚠ de ne pas nous retrouver en train de corrompre les Camerounais pour qu’ils adhérent au MRC.

On a pas besoin d’acheter les consciences ou offrir du vin ou à manger aux Camerounais pour qu’ils adhérent au MRC. Déjà nous n’auront jamais les moyens pour réaliser ce que le système réalise avec tous les moyens de l’état.

Méfions nous car les camerounais ont l’estomac ouvert. Plus ils mangent plus ils ont faim surtout dans un pays où les gens dans un attentisme calculateur s’engage en politique.

Nous devons expliquer le bien fondé de ce combat aux populations même dans les zones reculées et les exhorter à financer la Résistance.

Ils peuvent le faire car même les organisations religieuses profitent de la charité des populations parfois supposées pauvres.

Nous devons leur faire comprendre l’importance d’adhérer aux Unités du MRC nouvellement créées et de contribuer financièrement à leurs fonctionnements respectifs. Nos statuts sont claires: le parti se finance par les cotisations des membres d’une part.

Nous devons leur expliquer du Nord au Sud, de l’Ouest à l’Est que le MRC n’est pas une organisation humanitaire, mais un parti politique, une association organisée qui rassemble des citoyens unis par une philosophie ou une idéologie commune, qui inspire son action, avec comme objectif la conquête et l’exercice du pouvoir pour le bien de tous.

Nous devons leur dire que le MRC est un parti de masse, ayant pour objectif la transformation de la société et la réalisation d’un ordre social nouveau. Pour cela, il s’appuie sur une organisation structurée et hiérarchisée et sur un grand nombre d’adhérents dans toutes les Régions qui payent régulièrement leurs cotisations, assurant ainsi une autonomie financière.

C’est important car cela ne sert à rien de s’entourer des personnes corrompus qui vendront les Urnes plus tard s’ils sont scrutateurs.

Normalement chaque cadre du parti devrait être capable de mobiliser au moins une base dans sa ville de résidence ou sa Région d’origine ( commune d’origine).

Il est inadmissible d’avoir des cadres qui n’ont jamais mobilisé ou installé des Unités Opérationnelles.

Il est inadmissible d’avoir des cadres qui en effet n’ont jamais convaincu même un passant d’adhérer au MRC.

Nous voulons une assise nationale et non faire du populisme en chantant partout que nos cadres viennent de toutes les Régions. Nous devons absolument avoir au moins une Unité dans chacune des 360 communes du Cameroun.

C’est important de signaler cela.

Nous disons bien au moins une Unité MRC ( minimum 50 militants) dans chacun des 360 arrondissements au Cameroun.

Il est temps que chacun se mettent au travail.

L’heure n’est plus à se glorifier, à se féliciter pour des beaux discours dans les réseaux sociaux. Si nous observons bien le RDPC redynamise ses troupes car des choses s’annoncent🤔

Le parti c’est la base et ceux qui prétendent être des cadres au sommet doivent prouver en multipliant les Unités opérationnelles dans leurs lieux de résidences ou dans leurs Régions d’origines ( communes d’origines ).

En effet notons que nous avons un parti état en face de nous, le RDPC.

Sur le terrain il faudra que si dans un arrondissement nous avons le sous préfet pour le RDPC, que nous ayons un responsable d’Unité ou plusieurs pour le MRC. Sachant que le Communal du MRC coordonnera

Sur le terrain si nous avons un préfet pour le RDPC, nous ayons un Départemental pour le MRC.

Sur le terrain nous avons un gouverneur pour le RDPC, que nous ayons un Régional pour le MRC.

Voilà comment être présent sur le territoire national et affronter le RDPC et toute l’administration en cas d’élection.

Voilà ce que nous allons considérer désormais comme cadres pour la mobilisation.

C’est terminé la représentation nationale erronée où on a des cadres pour colorier et pourtant la réalité dans leur base est tout autre chose.

L’objectif demeure au moins une à 4 Unités dans chaque arrondissement du Cameroun d’ici 4 ans.

Ceci n’est qu’une exhortation fédéraliste pas un jugement.

Le RDPC est un parti assis n’oubliez jamais cela.

Il faudra absolument que les Unités soient opérationnelles sur tout le territoire nationale pour neutraliser ce parti état.

Voilà ce que gagner une élection par les Urnes signifie.

Mettons nous au travail.

Que les SN, les cadres nommés se mettent au travail dans leurs lieux de résidences, leurs communes d’origines pour apporter la victoire au MRC aux futures élections.

Kuete the federalist

Spread the love

Spread the loveExhortation Fédéraliste Ceux qui subitement décident d’être candidats […]

Identité africaine

Spread the love

Spread the loveBonjour à tous,Je sais qu’on en parle tous […]

Spread the love

Spread the lovePlusieurs milliers de participants manifestent avant les élections […]

Marthe Moumié ou la persécution jusqu’à la mort

Spread the love

Spread the love ’’Ça c’est l’histoire du Cameroun, il faut […]

×
LIVE OFFLINE
track image
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :