fbpx
Opinion

Spread the love

🔴🔴🔴🔴LES BRASSERIES DU CAMEROUN PRIT EN FLAGRANT DÉLIT DE VENTE DES PRODUITS PÉRIMÉS NARGUENT UNE DE SES VICTIME.

C’est une affaire rocambolesque que vous n’en croirez pas vos yeux.

En 2017 dans l’une de ses campagne promotionnelle de vente des ses produits, les brasseries du Cameroun ont cru devoir se jouer de la vigilance des pauvres consommateurs pour Ă©couler ses stocks pĂ©rimĂ©s et se faire de l’argent au dĂ©triment de la santĂ© de ceux-ci.

TCHITCHO OUETE MERLIN ce jour du 02 novembre 2017 a découvert le pot aux roses.

En effet le responsable des ventes KEME EDJENGUELE, agissant pour le compte des brasseries Ă©tait l’initiateur de cette vente promotionnelle des jus Orangina 1,5 litres au prix de 500 frs.
Merlin pour Ă©tancher sa soif et ne se doutant de rien s’est procurĂ© deux bouteilles pour 1000 frs CFA. En consommant la première bouteille, suite Ă  un goĂ»t inhabituel de ce jus, dĂ©cide de regarder sur la bouteille la date de pĂ©remption. C’est ainsi qu’il dĂ©couvre que le produit est pĂ©rimĂ©.

Suite Ă  sa plainte dĂ©posĂ©e Ă  la brigade de gendarmerie de New Bell, la vente sera stoppĂ©e et les produits saisies et reversĂ©s au ministère du commerce sous forme de scellĂ©s. le responsable des ventes des brasseries et son Ă©quipe seront quant Ă  eux entendus et dĂ©fĂ©rĂ©s au tribunal de première instance de Douala Bonanjo. Pour justifier sa vente, ce responsable des ventes a dĂ©clarĂ© que les produits pĂ©rimĂ©s vendus Ă©taient une erreur d’exploitation. Il sera libĂ©rĂ© sous garant après 72h de garde Ă  vue et une enquĂŞte judiciaire sera ouverte auprès du mĂŞme tribunal.

Trois ans plus tard,une ordonnance de renvoi devant le tribunal de première instance statuant en matière correctionnelle sera servie aux brasseries suites aux conclusions du juge d’instruction qui dans ses conclusions a mentionnĂ© que les charges Ă©taient assez suffisantes pour que tous les inculpĂ©s soient poursuivies en correctionnelle.

La mĂŞme annĂ©e, sous la houlette d’un mĂ©diateur aux fins de rĂ©gler Ă  l’amiable cette affaire, le directeur gĂ©nĂ©ral des brasseries regrettera le caractère tardif de la dĂ©marche et dĂ©cida de s’en remettre aux dĂ©cisions de justice.

Depuis ce jour, les brasseries du Cameroun n’assistent Ă  aucune audience et le tribunal se voit obligĂ© de renvoyer l’affaire Ă  chaque fois.

La prochaine audience fixĂ©e ce 13 septembre 2021 pourra-t-elle voir enfin le reprĂ©sentant lĂ©gal des brasseries comparaĂ®tre afin que la justice puisse vider ce dossier qui jusqu’ici a dĂ©jĂ  ruinĂ© la victime ?

Nous y reviendrons

Spread the love

Spread the loveExhortation FĂ©dĂ©raliste Ceux qui subitement dĂ©cident d’ĂŞtre candidats […]

Identité africaine

Spread the love

Spread the loveBonjour Ă  tous,Je sais qu’on en parle tous […]

Spread the love

Spread the lovePlusieurs milliers de participants manifestent avant les Ă©lections […]

Marthe Moumié ou la persécution jusqu’à la mort

Spread the love

Spread the love ’’Ça c’est l’histoire du Cameroun, il faut […]

×
LIVE OFFLINE
track image
Loading...
%d blogueurs aiment cette page :